Salaires 2009 : Agir maintenant pour la reconnaissance de notre travail et pour vivre décemment

Un appel intersyndical CFDT - CGT - CFE/CGC
lundi 3 novembre 2008
par  Coordonnateur
popularité : 30%

Alors que les résultats du groupe, et notamment ceux de notre division sont en pleine expansion, notre portte-monnaie, lui fait grise mine. Pour AREVA c’est le temps des cerises sur le gâteau que les salariés, par leur travail, ne cessent de faire grossir.
A l’inverse, pour le personnel, c’est le temps des restrictions et du pouvoir d’achat qui baisse

Dans le cadre des négociations 2009, le personnel attend une véritable reconnaissance de son travail et de réelles augmentations de salaire.

En 2007, les slariés de T&D SA ont dégagé en moyenne chacun plus de 15000 euros de résultat net.
Pour 2008 celui-ci sera en forte augmentation (+30%)

Concernant nos augmentations 2008, pour un grand nombre d’entre nous elles se sont limitées au talon de 25 euros mensuel, et pour certains ingénieurs et cadres à zéro !!!

Avec l’inflation, cette année 2008 sera, à nouveau, une année de perte de pouvoir d’achat pour un grand nombre de salariés.

C’est pourquoi vos organisations syndicales, en préalable aux négociations 2009 réclament une mesure de rattrapage significative.

Aujourd’hui pour essayer de vivre décemment il faut sacrifier sa vie familiale, ses conditions de travail et accepter des horaires atypiques.

Cette situation ne peut plus durer !
il est temps que cesse ce mépris des hommmes et des femmes qui font et sont la richesse de l’entreprise.

LES ORGANISATIONS SYNDICALES CFDT - CFE/CGC - CGT exigent :

* Une politique salariale identique pour toutes catégories basée sur une augmentation de la masse salariale de 6% avec un talon minimum de 80 euros.

* Pas de salaire de base inférieur à 1700 euros brut pour les non cadres.

* pas de salaire inférieur au plafond de la sécurité sociale pour les ingénieurs et cadres.

Les syndicats CFDT, CFE/CGC et CGT proposent à l’ensemble du personnel une première grand initiative d’action unitaire pour la défense du pouvoir d’achat et la juste reconnaissance de notre travail à toutes et à tous

sous forme d’un arrêt de travail de tous les sites de T&D France le mercredi 5 novembre 2008 (veille de 1ère réunion de négociation)