La CGT écrit à Christine Lagarde et Christian Estrosi

La confédération réclame l’abandon de la vente de TD
mardi 17 novembre 2009
par  Coordonnateur
popularité : 22%

TD c’est 35000 salariés à travers le monde dont 5500 en France, 40% du résultat du groupe. C’est une activité des plus utile et indispensable dans la conception et la conduite des réseaux. Les trois options de reprise portent toutes un risque industriel et social, sans résoudre durablement les besoins en financement d’AREVA.

Voir le courrier confédéral annexé en pièce jointe.


Documents joints

PDF - 117.6 ko
PDF - 117.6 ko
le courrier de la CGT
PDF - 117.6 ko
PDF - 117.6 ko