Communiqué des administrateurs salariés au conseil de surveillance AREVA

Les administrateurs salariés d’AREVA rejettent le projet de cession d’AREVA T&D !
jeudi 3 décembre 2009
par  Coordonnateur
popularité : 14%

Les administrateurs salariés du Conseil de Surveillance d’AREVA ont réaffirmé lors de la réunion du 30 novembre 2009 leur totale opposition à la vente par AREVA de sa filiale T&D imposée par l’Etat actionnaire et le choix privilégié d’ALSTOM-SCHNEIDER.

En effet, cette décision ne respecte pas les engagements fermes pris par le Conseil de Surveillance le 30 juin 2009 :

  • le prix proposé par l’acquéreur est très en deçà de la valorisation réalisée au printemps dernier, soit environ 1 milliard d’euros.
  • l’aspect industriel, qui prévoyait une cession en un seul bloc, se transforme en une vente à la découpe des activités haute et moyenne tension. Le modèle actuel qui a montré sa pertinence, par son fort développement, ses résultats et l’engagement de l’ensemble de ses salariés sera donc détruit.
  • Le contenu social et les garanties d’emplois sont nettement insuffisants et rendus flous du fait de la découpe prévue des activités.

Face à ces trois engagements non respectés, appliqués dans un contexte de crise actuelle très défavorable, les administrateurs salariés ont demandé le retrait du projet de cession.

En cette période de redémarrage du nucléaire et des énergies renouvelables, les administrateurs salariés demandent que l’actionnaire majoritaire apporte les fonds propres indispensables au développement prévu du Groupe.

Mrs. Jean-Claude BERTRAND - Gérard MELET - Alain VIVIER-MERLE

Paris le 1er décembre 2009