Epargne salariale AREVA : Surveillance des 7 fonds communs de placements par vos représentants CGT

Formation, vigilance et revendications
mercredi 26 mai 2010
par  Coordonnateur
popularité : 41%

Les 19 et 20 mai se sont tenus les 7 conseils de surveillance des 7 fonds communs de placements du Plan d’Epargne Groupe AREVA.
Dans les conseils de surveillances des fonds, « garants du respect de la réglementation » par les sociétés de gestion de notre épargne, siègent également des représentants CGT.

Depuis la création de ce Plan d’Epargne Groupe, dont la CGT est signataire, vos représentants président les conseils de surveillance des fonds :

• AREVA Actions Zone Euro
• AREVA ISR Solidaire

Ils sont également présents dans chacun des autres fonds.

Notre équipe, composée de quinze membres, est très régulièrement formée et informée par notre expertise économique confédérale, notamment Pierre-Yves Chanu, vice-président de l’ACOSS (Agence centrale des organismes de Sécurité sociale) et membre du COR (Conseil d’orientation des retraites).

La crise financière qui n’en finit pas de s’étendre, est pour les administrateurs CGT du Groupe AREVA, un motif supplémentaire d’exigence, de vigilance et de rigueur. L’épargne salariale – qui nous est bien souvent imposée – doit rester nôtre en conservant au mieux sa valeur, sa gestion ne peut en être aveuglément déléguée. Notre délégation s’efforce, au mieux des possibilités conférées par la loi, de limiter les risques identifiés et connus, de réclamer une approche prudentielle chez les gestionnaires de fonds.

Nos administrateurs CGT, salariés du Groupe AREVA :

• Interviennent pour la protection de votre épargne vis-à-vis des produits financiers à risques (véhicules de titrisations, poches monétaires « tiltées », produits structurés, produits émanant de paradis fiscaux …), que les gestionnaires veulent introduire dans nos fonds de placement, en lieu et place du financement de l’activité, de l’économie réelle et donc de l’emploi,
• Obligent les Gestionnaires à rendre des comptes sur les votes en Assemblées Générales d’actionnaires des entreprises dont nous détenons des actions, en respectant les consignes du Comité Intersyndical d’Epargne Salariale,
• Refusent que les gestionnaires de nos fonds de placement se comportent en prédateurs de dividendes,
• Promeuvent l’épargne solidaire,
• Et se préoccupent de bien d’autres sujets relatifs à l’actualité économique …

La CGT demande aujourd’hui la réouverture de la négociation du Plan d’Epargne Groupe :

1. Nous nous inquiétons de la concentration de gestionnaire que les nombreuses fusions bancaires ont produit. La diversification du risque qui était dans l’esprit de l’accord que nous avons signé n’existe plus (AMUNDI gère 3 fonds, HSBC gère 1 fonds, NATIXIS gère 2 fonds, CM-CIC gère 1 fonds).
2. Nous demandons la suppression du fonds ARCANCIA Dynamique, fonds de fonds impossible à surveiller et dont les produits et les frais de gestions sont totalement opaques.
3. Nous demandons la création d’un fonds Obligataire ISR Solidaire.
4. Dans le respect de l’expression du suffrage des salariés, et en application des principes légaux de représentativité syndicale, nous réclamons l’instauration des critères de représentativité syndicale dans la surveillance des fonds de placement d’épargne salariale.

Pour tout renseignement complémentaire, vos contacts CGT sur le sujet de l’épargne salariale : uscgtareva@orange.fr ; sandra.brisson@areva.com ;