Il ne faut pas vendre Euriware

jeudi 5 septembre 2013
popularité : 30%

La direction d’AREVA ne semble toujours pas avoir compris à la fois le danger ainsi que l’hostilité de l’unanimité des salariés du groupe concernant la vente de la filière informatique du groupe, EURIWARE.

Nous ne sommes pas des nostalgiques d’une organisation passée, nous croyons seulement à la seule logique industrielle. C’est cette logique qui permet de maintenir réellement
un haut niveau de sécurité et de compétence, obligatoire pour un Nucléaire acceptable et accepté.

Quelle logique industrielle de vendre EURIWARE seulement quelques semaines après avoir signé un accord pour plus de sécurité INFORMATIQUE ?

Alors avant même d’évoquer une énième réorganisation d’Euriware qui pourrait aller jusqu’à la vente d’une très grande partie de l’entreprise, AREVA se doit de répondre en préalable, à deux questions importantes :

  • Quel est la stratégie à 5 ans du groupe AREVA concernant ses besoins en informatique ?
  • A l’issue de la réalisation d’un audit sur les réorganisations réalisées au cours des 5 dernières années : quels sont les avantages et les inconvénients ?

STOP A LA BRADERIE CHEZ AREVA

PNG - 24.9 ko
Areva veut brader son informatique et réfléchir ensuite à ses besoins !!!

Vous pouvez signer la pétition si cela n’est pas déjà fait.

Le 06 Septembre 2013, les organisations syndicales d’EURIWARE remettront les pétitions signées contre la vente de leur entreprise.

La CGT AREVA vous informe que des actions seront mise en place très
prochainement pour porter le plus loin possible la revendication du maintien d’Euriware dans le groupe AREVA. A suivre ….


Site de la CGT Euriware

Portfolio

PNG - 24.9 ko