AG des syndicats CGT du Groupe AREVA : Communiqué de Presse

jeudi 22 janvier 2015
par  Coordonnateur, Mutos
popularité : 41%

Les syndicats CGT du Groupe AREVA ont tenu leur Assemblée Générale les 21 et 22 janvier 2015, à Bagnols sur Céze dans le Gard.

La situation financière de l’entreprise et son avenir ont largement occupé les débats de ces deux journées.

La CGT ne s’est pas limitée à examiner la situation du Groupe AREVA sous le seul angle comptable, lequel ne reflète, ni la réalité intrinsèque du Groupe, ni ses réelles perspectives de développement. Cette situation est le résultat d’erreurs stratégiques et d’errements de l’Etat depuis la constitution du Groupe.

AREVA, c’est avant tout une multitude d’outils industriels construits, développés et mis en œuvre par ses salariés. Si la filière nucléaire Française est souvent citée en exemple comme « leader » dans le monde sur ce domaine d’activités, c’est avant tout parce que les salariés ont su la porter et la développer.

Pour la CGT, la filière nucléaire a un avenir et AREVA a un avenir.
AREVA n’est ni à vendre, ni à découper. En revanche, AREVA a besoin d’avoir les moyens matériels et humains pour renforcer ses activités et se développer ; d’avoir une vision industrielle qui réponde aux besoins de la nation et aux enjeux globaux concernant l’accès à l’énergie et les changements climatiques.

Au vu des enjeux à venir, la CGT AREVA s’est organisée pour porter auprès des salariés une autre parole que celle prônée par la Direction où les seules opportunités pour sauver la Groupe sont uniquement basées sur une logique comptable.

Elle s’est aussi organisée pour être en mesure de présenter aux salariés une vision plus large que l’image réductrice que la direction d’AREVA présente d’ores et déjà aux salariés.

Pour la CGT AREVA, la bataille ne fait que commencer, cette bataille sera d’autant plus efficace si elle se fait dans l’unité syndicale.

C’est pourquoi, la CGT va interpeller les autres organisations syndicales du Groupe AREVA pour construire une première action revendicative le 12 février prochain et sûrement d’autres à venir.

Bagnols sur Céze, le 22 janvier 2015.