SET : Plan de Départ Volontaire Forcé, et double charge pour ceux qui restent

mardi 26 janvier 2016
par  Mutos
popularité : 22%

Comme vous le savez toutes et tous, la Société d’Enrichissement du Tricastin, SET pour les intimes, est incluse dans le PDV. Or, cette usine neuve n’est pas encore à sa production nominale et la Direction, en séance de CE, reconnaît déjà qu’il va falloir renforcer les équipes !

Oui, vous avez bien lu : il faut renforcer les équipes, alors que 98 personnes doivent être virées si la SET applique à la lettre les proratas tombés de Paris... Ceci dans une usine où la masse salariale représente à peine 5% du chiffre d’affaire, et où ce dernier se monte à 1,5M€/jour pour 350 salariés...

Dans ce tract, la CGT SET vous en dit un peu plus sur cette situation ubuesque, et l’on ne peut que partager leur colère et leur dégoût devant tant de gâchis !

En prime, la seconde page élargit un peu le champ. Il n’y a pas que chez AREVA que les directions usent et abusent de leur position de force. Goodyear et Air France nous montrent qu’aujourd’hui, il nous faut tous être syndicalistes si nous voulons que notre voix soit entendue !

En ce qui concerne SET, la CGT ne laissera pas les incompétents qui ont pillé AREVA, s’amuser et casser ce qu’ils considèrent comme un jouet, et qui est pour la France un formidable outil d’énergie propre, pour le groupe une bouée de sauvetage et pour le bassin d’emploi du Tricastin un pilier essentiel !

PDF - 117.8 ko
Télécharger le tract en PDF