Déclaration et avis CGT au CCE AREVA NC des 1er et 2 Mars 2016

mardi 1er mars 2016
par  Mutos
popularité : 47%

Le Comité Central d’Entreprise d’AREVA NC est consulté sur le projet de Plan de Départ Volontaire éprésenté par la direction comme seule réponse à la situation économique du Groupe AREVA.

Après plus d’un an d’annonces fracassantes destinées à justifier ce PSE déguisé en PDV, la volonté politique de l’Etat, qui seule aurait pu sortir AREVA de la tourmente, ne s’est pas manifestée. L’actionnaire régalien ne fait que prolonger l’agonie de la bête qu’il vante à l’encan, de préférence à des investisseurs internationaux pour qui le social n’est qu’une charge pesant sur les résultats boursiers trimestriels, et non un atout pour la pérennité d’une entreprise solidement assise sur ses compétences.

Or, c’est de la filière nucléaire française qu’il est ici question ! Cette politique de renoncement obère le redressement d’une entreprise qui porte l’espoir d’une énergie décarbonée produite sur le long terme grâce à des emplois de haute technicité dans nos bassins d’emploi.

C’est pourquoi, appuyant sa démonstration d’arguments que cette déclaration présente plus en détails, la CGT AREVA NC, maintient l’avis défavorable qu’elle exprime depuis début 2015 sur les orientations stratégiques du groupe, et donc sur le PDV qui s’en déduit.

PDF - 136.3 ko
Télécharger la déclaration en PDF