Communiqué de l’Union des Syndicats CGT AREVA après les dernières révélations de presse

mardi 10 mai 2016
par  Mutos
popularité : 25%

Après la révélation par la presse d’anomalies sur des certificats de qualité d’éléments fabriqués à la forge du Creusot, la CGT AREVA a décidé pour le moment de ne pas s’exprimer sur le fond du sujet.

Par contre, nous regrettons d’avoir appris par la presse ces informations, et ce tout particulièrement au lendemain de la visite au Creusot du ministre Macron et des principaux dirigeants du groupe. Il eût été honnête de leur part de révèler ces informations aux salariés et à leurs représentants avant qu’elles soient communiquées au public.

Cet état de fait, qui n’est pas nouveau, est et reste insupportable. Direction et gouvernement doivent des comptes au personnel !

C’est pourquoi la CGT du groupe Areva, par l’intermédiaire de son coordinateur, a demandé la tenue d’un Comité de Groupe France extraordinaire avec ce point unique à l’ordre du jour, ainsi qu’une rencontre urgente avec le gouvernement.

Ce qui se joue actuellement, c’est l’avenir de la filière nucléaire française, de ses dizaines de milliers d’emplois et de l’infrastructure électronucléaire indispensable à notre pays.

La CGT à de nombreuses reprises a donné sa vision et fait part de ses propositions pour pérenniser et développer notre filière. Dans ce combat, elle entend rester aux côtés des salariés, de l’ouvrier à l’ingénieur, pour porter cette vision empreinte de l’intérêt général !

PDF - 490 ko
Télécharger en PDF le communiqué de l’Union des Syndicats CGT du groupe AREVA