Malvési : victoire des salariés soutenus par la seule CGT !

lundi 13 mars 2017
par  Mutos
popularité : 19%

Le site AREVA NC Malvési à Narbonne (anciennement COMURHEX), assure la première étape de la conversion de l’uranium dans le cycle du combustible. Actuellement, un changement de procédé est en cours, qui nécessite une mise en place extrêmement compliquée. Or, le Plan de Départs Volontaires a impacté lourdement le site, conduisant à 24% de postes supprimés en 2016. Devant les menaces qui pèsent sur le site, les salariés demandent une action.

Le 23 Janvier, un préavis de grève est déposé par la CGT, rejoint le 25 janvier par FO. La grève est largement suivie. La CGT sollicite la direction pour trouver des solutions. Mais le Jeudi 2 Mars 2017 à 20h, les badges sont désactivés et les premier salariés se voient refuser l’accès au site. Ils reçoivent ensuite une lettre de suspension de leur contrat de travail.

Le 7 Mars, toutes les organisations syndicales, sauf la CGT, exclue de la réunion de conciliation, signent avec la direction un relevé de décisions entérinant le chômage technique avec perte de salaire. Les salariés, qui n’ont pas été consultés, refusent ce texte et maintiennent leur mouvement, soutenus par la CGT, qui les aide à formaliser leurs revendications.

Le Vendredi 10 Mars, la direction se résoud enfin à proposer un accord reprenant toutes les revendications des salariés. la CGT organise une assemblée générale et ce sont les salariés grèvistes eux-mêmes qui décident de la reprise ou non du travail. Ils valident l’accord et votent la fin du mouvement.

Dans cet épisode, c’est clairement le droit de grève qui a été attaqué en même temps que les emplois et les conditions de travail et de vie dans un site industriel majeur de la filière nucléaire. La CGT et les salarié ont fait front malgré la désaffection des autres syndicats. Nous avons fini par voir nos revendications satisfaites.

Cette victoire doit nous éclairer et nous porter lorsque, partout ailleurs dans le groupe, la filière, les branches métallurgie et énergie, les attaques se multiplient, que d’autres se contentent d’accompagner ! Voilà donc l’ensemble des tracts CGT qui ont accompagné cette mobilisation jusqu’à son heureuse conclusion.

6 Mars : suspension du contrat de travail des salariés

PDF - 107 ko
Télécharger en PDF le tract CGT AREVA NC Malvési

7 Mars : la CGT exclue d’une réunion de concertation

PDF - 89.8 ko
Télécharger en PDF le tract CGT AREVA NC Malvési

9 Mars : les salariés refusent de capituler, soutenus par la CGT

PDF - 90.5 ko
Télécharger en PDF le tract CGT AREVA NC Malvési

10 Mars : victoire

PDF - 80.5 ko
Télécharger en PDF le tract CGT AREVA NC Malvési