La CGT porte la voix des salariés d’AREVA devant l’Agence de Participation de l’Etat

mardi 25 avril 2017
par  Mutos
popularité : 100%

L’Agence de la Participation de l’Etat est, comme son nom peut le laisser supposer, l’organisme par le biais duquel l’Etat contrôle les entreprises dans lesquelles il détient des participations. C’est donc cette agence qui est à la manoeuvre lors des restructurations du Groupe AREVA, pour porter la voix de l’Etat.

C’est pourquoi la CGT a souhaité rencontrer l’APE afin de faire le point sur la restructuration du Groupe AREVA et porter les inquiètudes et les espoirs des salariés du Groupe.

Nous avons évoqué les ambiguités du processus de restructuration, les retards de la recapitalisation, le rachat compliqué d’AREVA NP par EDF, la création de la JV NICE, et enfin, dernier mais non des moindres sujets, les ravages du PDV sur la santé fragile de l’entreprise, par le double biais de la perte de compétences clés et du sous-effectif des équipes, maintenant critique sur nombre de sites.

L’APE a reconnu que depuis 2 ans, l’aspect social n’a été que peu suivi par ses services et qu’il était nécessaire de faire un point complet lors d’un CA AREVA à l’automne sur la réalité des départs.

PDF - 65 ko