Edvance, ou le début d’application des ordonnances ?

jeudi 9 novembre 2017
par  Mutos
popularité : 14%

La filiale commune NP-EDP Edvance, alias l’ancien NICE pour ceux qui auraient raté un épisode, était déjà un OVNI mal dégrossi avec ses mises à disposition, son accord PIDU traçant des pointillés bizarre au milieu du périmètre NP, et son organisation qui semblait avoir été faite à la va-vite.

Elle avait au moins encore un semblant d’Instances Représentatives du Personnel, sous la forme de Délégués du Personnel et d’un CHSCT, qui étaient encore obligatoire à la date de rédaction du projet, il y a quelques mois. Las ! Voilà que la direction de NP Courbevoie nous annonce que ces instances n’existeront jamais, les ordonnances permettant désormais de s’en passer !

Dans la même veine, voilà également que les directions de NP et EDF se jouent des CHSCT sur la question de l’aménagement de la Tour. Ignorant superbement l’avis négatif motivé par une expertise aux conclusions alarmantes, elles maintiennent leurs objectifs de densification des bureaux, allant jusqu’à entasser quelque 130 salariés dans des étages qui jadis en accomodaient 90... Ni l’avis du CHSCT NP, ni le rapport de l’expertise n’ont évidemment été portés à la connaissance des deux CHSCT EDF qui, devant se prononcer sur le projet, l’ont fait sur la foi de la déclaration de la direction que les nouveaux plans « respectaient la charte d’aménagement AREVA » ! d’ailleurs, l’un de ces CHSCT s’est prononcé négativement.

Hasard ? Coïncidence ? Ou bien, sachant que les CHSCT vivent leurs derniers mois si les ordonnances ne sont pas combattues et repoussées, conviction que l’on peut désormais les court-circuiter par anticipation ?

Alors si vous devez aller chez Edvance, vous pourriez y perdre quelques illusions... ou bien vous syndiquer pour défendre vos droits et éviter leur disparition pure et simple.

(dernière révision du tract dont une version précédente a été distribué le 09/11/2017)