Affirmation de principes fondamentaux au comité européen AREVA

Vers la construction d’un front commun
mercredi 5 décembre 2007
par  Coordonnateur
popularité : 24%

La stratègie du groupe AREVA pour l’activité transmission distribution d’énergie, mise sur la délocalisation, le bas coût et la « localisation » des marchés. Une délocalisation intra européenne motive la fermeture de Montrouge. On garde en mémoire la fermeture de Dresde comme celle de Saint Ouen, une conscience et une sensiblité nouvelle des approches du groupe se fait jour.

La solidarité se cultive, se travaille, c’est un besoin en expansion. Le comité européen AREVA en quelques mots adoptés à l’unanimité en séance plénière le 30 novembre, apporte sa contribution à l’édification pratique du concept de « Responsabilité Sociale et Développement Durable ». Que vaut en effet une économie qui se prétendrait vertueuse et bferait fi des hommes et de femmes sur les territoires qui les emploient.

Motion de soutien du Comité de groupe européen d’AREVA
aux salariés de Montrouge

  • Les représentants au comité réunis ce 30 novembre soutiennent la lutte des salariés de Montrouge pour la défense de leur emploi et le maintien de l’activité à Montrouge.
  • L’organisation, la stratégie du groupe par lignes de produits, ont une dimension transnationale.
  • Le Comité Européen est le seul espace légal où peuvent et doivent être données, au préalable, les informations qui affectent les unités.
  • Les représentants au Comité demandent que la direction ne réfute pas a priori les analyses des experts du CE.
  • Ils demandent la mise en œuvre des mesures correctives et d’amélioration préconisées par les experts du CE pour Montrouge.

Motion votée à l’unanimité.

Quelques rappels de fondamentaux qui font du bien et appellent à d’autres développements.
Les membres du comité ont également relevé que l’usine AREVA TD implantée en Grèce avait connu un dégraissage important de ses effectifs au point de perdre son représentant au comité européen, sans que pour autant le plan en ait été soumis au comité.
Les nouvelles dispositions relatives à l’information consultation du comité européen, ce qui rendrait l’instance plus proche des pratiques des droits nationaux tant français qu’allemand, est attendue avec impatience...