Tout le monde mérite son cadeau

La direction dans le rôle du pyromane.
samedi 22 décembre 2007
par  Coordonnateur
popularité : 24%

Le 19/12/02007 la totalité du personnel, tant des ateliers que des bureaux, était en effervescence car, circulait une information disant que la direction avait accordée, pour le mois de décembre, à 4 agents de maitrise de la production, une prime allant de 1500 à 2000€ pour le travail accompli !

Constatons une fois de plus que notre organisations syndicale n’a pas été informée et ne l’a appris que par des salariés forts mécontents, à juste titre…

Le délégué syndical s’est immédiatement rendu auprès de la direction pour demander des explications. Stupéfait, il s’est vu confirmer la véracité de l’information, à savoir, l’existence de ces primes. La direction quant à elle est très préoccupée et aimerait savoir comment notre syndicat a pu être informé de ces primes.

Notre délégué syndical, a immédiatement demandé une prime du même montant pour l’ensemble des salariés, tous aussi méritants que ceux à qui la direction a généreusement accordé cette prime !

C’est un fait que depuis deux ans, que ce soit la direction locale, que ce soit le PDG de la Division T&D, qui lors de notre rencontre du 29/11/2007 s’exprimait ainsi : « … que tous les salariés étaient exemplaires et méritants, étant arrivés à l’équilibre avec aussi peu de moyens… », chacun reconnait le travail effectué par l’ensemble du personnel !

La direction souhaite savoir comment nous avons eu connaissance de ces primes, nous ne pouvons que répondre que ces pratiques sont tellement déloyales et injustes à l’égard de l’ensemble du personnel que, face à tant d’injustice les secrets les mieux gardés se dévoilent par sens de l’équité.

La direction a donc décidé de supprimer purement et simplement les primes octroyées à ces 4 agents de maîtrise.

Ce n’est pas ce que demandait notre syndicat !
Nous demandions et demandons toujours qu’une prime d’un même montant soit attribuée à tous puisque nous sommes tous méritants !

La direction locale ainsi que le PDG jurent qu’avec eux tout est transparent, mais il y a eu une réunion secrète, le 2/10/07, dont les élus du comité d’entreprise n’ont pas été informés, réunion au cours de laquelle il a été décidé du budget de fermeture de l’entreprise, fermeture gravissime pour nos familles.

En dehors de ces primes, combien d’autres choses ont été faites dans le secret, sur le dos des salariés ?

Face à ces injustices, face à autant de mépris, les salariés sont, spontanément montés à la direction pour demander des explications, qu’ils n’ont pas eu, et ont donc débrayé à la production pendant toute la durée de la réunion sur les négociations salariales !

La direction locale et le PDG répètent qu’ils sont responsables socialement, que leurs propos et leurs actions sont transparents. Constatons que leurs paroles devraient être suivies d’actes correspondants.

Alors Messieurs les directeurs, donnez la prime accordée à certains à l’ensemble des salariés, déclarez qu’il n’y aura plus aucun secret envers le personnel de l’entreprise !

Solennellement nous vous le disons : cela augure très mal des futures discussions et négociations qui doivent se tenir prochainement !