Campagne NAO Salaire

Alors que les profits d’AREVA croissent, que le capital privé veut s’emparer de l’entreprise, que les salariés accomplissent des prodiges de productivité, la question salariale reste le parent pauvre de la négociation. Cette rubrique a pour objet de rendre compte de la dynamique syndicale et intersyndicale autour de cette question.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 5 janvier 2017
par  Mutos

NAO salaires AREVA NP : les propositions CGT comparées à celles de la direction

Lors des Négociation Annuelles Obligatoires portant sur le salaire, la direction d’AREVA NP a fait des propositions dans la droite ligne des années d’austérité que nous venons de vivre.

Face à cette position minimaliste, la CGT revendique pour tous les salariés un véritable dégel des salaires.

vendredi 26 février 2016
par  Mutos

NAO 2016 : l’intersyndicale NP s’adresse à M. FONTANA

Devant les propositions inacceptables faites en NAO 2016, les syndicats CGT, FO, CFDT et CFE-CGC d’AREVA NP ont joint leurs signatures pour interpeller M. FONTANA, afin de demander une troisième réunion de négociation et des propositions équitables pour les salariés qui contribueront au redressement de notre entreprise.

vendredi 5 février 2016
par  Mutos

L’intersyndicale SET se mobilise contre le PDV à l’occasion des NAO 2016

A la Société d’Enrichissement du Tricastin, usine qui sera durement touchée par les mesures en cours d’application, et ce alors même qu’elle est en pleine montée en charge, les syndicats CGT, FO et CFDT se sont réunis en intersyndicale pour s’opposer à l’application ubuesque du PDV.

Voilà les revendications qui ont été définies ensemble et qui seront portés par l’intersyndicale lors des Négociations Annuelles Obligatoires 2016.

mercredi 3 février 2016
par  Mutos

Négociations salariales 2016 : déclaration CGT au CCE d’AREVA NP du 2 Février

Lors de la réunion du CCE du 2 Février 2016, vos élus CGT ont fait une déclaration pour affirmer leur désaccord avec les orientations de la direction, que nous jugeons discriminatoires et inéquitables.

Nous revendiquons à nouveau l’application d’un principe de solidarité, tout particulièrement en ces heures où la direction demande aux salariés, et notamment aux plus modestes, des efforts de grande ampleur.

lundi 1er février 2016
par  Mutos

Négociations salariales 2016 : les Saigneurs ont frappé, petits !

Les 0.6% de la première réunion se sont transformés en 0.8%... certes, mais il faut voir comment ces 0.2% gagnés seront distribués...

En effet, la direction persiste et signe dans sa volonté de partager la pénurie et de récompenser la docilité. Ses propositions ne contiennent que le respect des conventions collectives et les besoins qu’elle prétend avoir identifiés en matière de maintien des compétences et qui, nous le voyons à chaque réunion des Instances, sont en total décalage avec la réalité du terrain.

La CGT, quant à elle, revendique toujours le principe de solidarité qui devrait s’imposer en cette période de vaches maigres. C’est pourquoi nous demandons un relèvement de tous les salaires, toutes catégories confondues, de 150€ mensuels, ainsi d’ailleurs que la transparence sur l’utilisation des aides perçue par AREVA.