La CGT solidaire

En 2007, le secrétaire du syndicat CGT AREVA NC de La Hague, était licencié avec l’accord du ministre du travail, qui fait sienne l’argumentation d’AREVA selon laquelle les faits qui lui sont reprochés n’auraient rien à voir avec l’exercice de son mandat. Cette rubrique a alors fait paraître les témoignages de solidarité.

Au cours des trois mois qu’a duré le conflit salarial à La Hague (décembre 2006 à mars 2007), notre camarade a été quotidiennement en première ligne s’opposant aux petits chefs et à la direction. Face à un mouvement particulièrement long la direction a organisé les non grévistes, d’abord en convoquant le personnel à des assemblées générales vindicatives et insultantes. Le directeur qualifiant les grévistes et le salariés de « branleurs ». Puis en toute fin de conflit, les militants syndicaux ont été victimes de chaînes de mail disqualifiant le mouvement de grève et appelant à la reprise du travail. Les envois de mails en nombre et les chaînes sont interdites par le réglement qui régit l’usage de l’intranet dans l’établissement. 450 mails sont parvenus en 24 heures dans la boîte mail de notre camarade, l’empêchant même de travailller et répondre aux sollicitations sérieuses de son travail et de son mandat syndical. Excédé, il a répondu de manière décalée et provocante à des interpellations qu’il a jugées irréelles. Ce sont quelques mots provocateurs qui lui ont valu la colère d’AREVA qui n’attendait que çà pour s’offrir une tête et non des moindres...

Nous réactivons aujourd’hui cette rubrique face à l’affaire des 8 de Goodyear. Certes, ces 8-là ne sont pas salariés d’AREVA, mais la criminalisation de l’action syndicale, toujours présente en filigrane, est aujourd’hui de retour au grand jour, sous la diligence expresse d’un gouvernement « socialiste ». Près d’une décennie plus tard, d’autres militants sont pris pour cible comme notre camarade en son temps. Comme en 2007, c’est avec le soutien de l’exécutif que l’on s’en prend aux militants syndicaux. Désormais, la boîte de Pandore est ouverte et Goodyear peut servir d’exemple pour réprimer tout mouvement qui aurait l’heur de déplaire un peu trop à nos dirigeants.

Plus que jamais, la CGT d’AREVA doit être solidaire de tous ses militants injustement pris pour cible, dans quelque entreprise que ce soit, et doit défendre tous les salariés contre l’accumulation de projets dangereux portés par un gouvernement qui se dit pourtant « de gauche ».

Cette rubrique sera désormais le réceptacle de toutes les luttes extérieures à la CGT AREVA, mais auxquelles elle s’associe, des 8 de Goodyear à la défense du Code du Travail, et au-delà...


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 16 mars 2016
par  Mutos

Code du Travail : du 9 Mars au 31 Mars et au-delà...

Le 9 Mars, avec 20 000 personnes devant le MEDEF, 100 000 Place de la République et 450 000 dans les 144 rassemblement par toute la France, le mouvement contre la démolition du Code du Travail a montré son ampleur. La pétition sur change.org continue à grimper, dépassant aujourd’hui les 1 264 000 signatures...

Suite à cette journée de mobilisation, le gouvernement a certes commencé à reculer, mais il espère encore faire passer les points les plus dangereux de son texte, en particulier l’inversion de la hiérarchie des normes, en lâchant du lest sur d’autres, perçus comme plus concrets, immédiats ou symboliques, mais de moindre portée.

La CGT et plusieurs autres syndicats soutiennent donc fermement la mobilisation contre cette casse de la protection des salariés, et appellent à l’amplifier et à l’inscrire dans la durée. Nous ne lâcherons rien !

C’est pourquoi trois Jeudis de manifestation sont prévues, à l’appel de plusieurs organisations dont la CGT : d’abord les 17 Mars et 24 Mars, pour culminer le 31 Mars avec une grande journée de grèves et de rassemblements dans toute la France.

Enfin, culminer... l’essentiel pour l’instant est que la loi soit retirée, ensuite, il faudra rester mobilisés pour conquérir un droit du Travail digne du XXIème siècle... nous vous tiendrons au courant de la suite...

samedi 5 mars 2016
par  Mutos

Code du Travail : la riposte se construit, rendez-vous le Mercredi 9 Mars !

Après la présentation du projet de réforme du Code du Travail, qui de fait en constitue une véritable démolition, les syndicats, CGT en tête, rejoignent et soutiennent le mouvement initié par un collectif de militants, dont la pétition en ligne est maintenant en passe d’atteindre les 900000 signatures.

La prochaine étape se tiendra le Mercredi 9 Mars, où nous vous appelons à venir exprimer nombreux dans la rue votre attachement aux Code du Travail et votre refus de voir brader au MEDEF la protection des salariés.

Pour ce qui est de la Tour AREVA, des distributions de tracts vous informeront le matin, puis ceux qui le souhaiteront pourront se joindre à la manifestation parisienne. Il est à noter qu’elle est prévue en deux temps : d’abord un rassemblement syndical unitaire à 12h30, allant du siège du MEDEF au Ministère du Travail, puis vous pourrez rejoindre les collectifs qui défilent de leur côté à partir de 14h sur la Place de la République.

Des rassemblements sont également prévus au départ de nombreux sites AREVA de province, pour rejoindre les plus proches manifestations. Au total, sur l’ensemble du pays, ce sont plus de 50 actions de mobilisation qui sont prévues !

vendredi 26 février 2016
par  Mutos

Code du Travail : pourquoi il faut s’opposer à cette loi « MEDEF Inside » !

Le Vendredi 19 Février au matin, une pétition était lancée sur Change.org, qui trois jours plus tard a déjà atteint 200.000 signatures et en est à 625.000 signatures à la date de cette publication. Le texte de l’avant-projet de loi visant à réformer le Code du Travail venait de « fuiter », comme on dit aujourd’hui, dans la presse. Et cette réforme se lit comme une démolition en règle de l’objet même de ce Code : protéger les salariés, depuis toujours en position de faiblesse face aux employeurs.

Voilà présentés ici les réactions de la CGT et de son UGICT (la CGT des ingénieurs, cadres et techniciens). Nous dénonçons et analysons ce projet qui, pour le 80ème anniversaire du front Populaire, s’acharne à détruire tout ce pourquoi les syndicats luttent depuis un siècle et demi.

Informez-vous, lisez, partagez et signez à votre tour la pétition ! Que le Peuple Français ne laisse pas effacer des décennies de luttes acharnées d’un simple trait de plume « MEDEF Inside » !

jeudi 4 février 2016
par  Mutos

Les syndicats CGT AREVA soutiennent les Goodyear : manifestation aujourd’hui à 11h Place de la Nation !

Pour la première fois depuis un demi siècle, un gouvernement a demandé que soient requises des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participé avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.

Avec les 8 condamnés de Goodyear, l’exécutif veut faire un exemple et affiche sa volonté de mettre les Procureurs et les forces de polices au service des grands groupes pour briser toute résistance à la destruction des emplois et de l’industrie.

Evidemment, les militants de terrain en général, et ceux de la CGT en particulier, sont et seront les plus touchés.

C’est pourquoi la CGT de Goodyear en appelle à l’ensemble des salariés, aux militants, aux syndicats d’entreprises, unions locales, départementales, régionales, fédérations ou simples salariés solidaires, pour qu’ensemble nous fassions la démonstration de notre force.

Les Syndicats CGT du Groupe AREVA ont déjà adopté lors de leur congrés une motion en soutien à nos camarades de Goodyear. Des distributions de tracts ont eu lieu ce matin sur les sites, Tour comprise, pour appeler tous les salariés à nous rejoindre à 11h, à Paris Place de la Nation ou dans un lieu symbolique de chaque région, pour exprimer notre désaccord sur cette criminalisation de l’action syndicale.

Alors, signez la pétition, partagez-la le plus largement possible et faites-là signer. Aujourd’hui, ils viennent chercher les syndicalistes, quid de demain ?

vendredi 29 janvier 2016
par  Mutos

Motion des syndicats CGT du groupe AREVA : soutien aux 8 de Goodyear

Pour la première fois depuis un demi siècle, un gouvernement a demandé que soient requises des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participé avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.

Avec les 8 condamnés de Goodyear, l’exécutif veut faire un exemple et affiche sa volonté de mettre les Procureurs et les forces de polices au service des grands groupes pour briser toute résistance à la destruction des emplois et de l’industrie.

Evidemment, les militants de terrain en général, et ceux de la CGT en particulier, sont et seront les plus touchés.

C’est pourquoi la CGT de Goodyear en appelle à l’ensemble des salariés, aux militants, aux syndicats d’entreprises, unions locales, départementales, régionales, fédérations ou simples salariés solidaires, pour qu’ensemble nous fassions la démonstration de notre force.

Les Syndicats CGT du Groupe AREVA, réunis en Congrès le 28 Janvier 2016, ont adopté une motion en soutien à nos camarades de Goodyear.

Nous appelons à signer la pétition, à la partager et à la faire signer. Nous ne pouvons pas laisser un gouvernement criminaliser l’action syndicale !