La Hague enjeux industriels et sociaux

Rendre compte de ce qui bouge à La Hague autrement que par le prisme de la presse, mettre en évidence enjeux et revendications de la CGT constituera l’essentiel des publications de cette rubrique.
AREVA pionnière d’une « banalisation/marchandisation » du nucléaire doit ici gérer les contradictions d’un tel avénement. Ce qui marque une transformation à l’échelle planétaire due aux obligations de l’après pétrole et à la volonté des Etats de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Ce qui se fera à La Hague, aura une grande portée industrielle, technologique et sociale. La CGT n’entend pas subir mais orienter les choses avec les salariés.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 9 janvier 2009
par  Coordonnateur

l’accord Avenir 2008-2012 La Hague est approuvé

Lors des différentes réunions du « grenelle du dialogue social », la CGT avait affirmé sa volonté d’un travail constructif, tourné vers l’avenir. Cette démarche, sans pour autant que nous fassions table rase du passé, nous paraissait indispensable pour que les salariés ne fassent pas les frais des (...)

jeudi 17 avril 2008
par  Coordonnateur

La CGT siffle la fin de la récré entre AREVA et EDF

Un climat délétère s’est instauré à propos des contrats combustibles entre les deux entreprises. Les syndicats font connaître leur point de vue.
Voir aussi à ce sujet la communication de l’US CGT AREVA dans la rubrique US CGT AREVA : La CGT exige le sérieux et le respect des salariés.
Télécharger le (...)

lundi 7 avril 2008
par  Coordonnateur

Démantèlement d’UP2-400

Réussir une telle entreprise sera la preuve que le nucléaire sait gérer l’ensemble du cycle de vie de ses installations. Un tel défi ne peut être relevé en pratiquant le moins disant social et en faisant l’impasse sur la formation . Une installation en démantèlement n’est pas une installation en (...)

lundi 31 mars 2008
par  Coordonnateur

Passage au procédé COEX : un train de retard ou un train d’avance ?

Il est de plus en plus évident que la conjonction de l’augmentation du prix des énergies fossiles et de la pression sur les ressources en uranium naturel rendent le traitement recyclage de plus en plus compétitif. C’est une position que la CGT, à tous les niveaux, défend depuis très longtemps. Le (...)

lundi 24 mars 2008
par  Coordonnateur

1500 tonnes par an : dans quelles conditions ?

Ce que la CGT avait démontré il y a près de quatre ans est confirmé par les faits : les deux usines ne peuvent assurer le traitement de 1700 t de combustible par an. La CGT exige que soient réunies les conditions d’une pleine capacité opérationnelle et de produire les 1500 T visées.
Revenir à notre (...)