AREVA NP

Informations des entreprises du périmètre AREVA NP (Ex Framatome)

Contact CGT

DSC AREVA NP, Nelly ROY, 0630427979 - 0613141858, nelly.roy@areva.com


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 11 avril 2016
par  Mutos

En Avril ne te découvre pas d’un fil, sauf à la SET, car à poil déjà tu es…

Les salariés de la SET ont sans doute remarqué un certain vide : l’intéressement n’est plus, et 5000€ en moyenne, ça manque.

Intéressement radié, Augmentations, tant Générale qu’Individuelle, disparues, plan de suppression d’emploi alors que l’usine n’est pas encore à sa production nominale.

On pourrait croire à une mauvaise farce, mais le meilleur est à venir. Car la suite, c’est la suppression de CDD en surcroit d’activité, charge reportée sur les personnels permanents durant l’été. Alors, vos vacances d’été, ce sera à la Toussaint...

Dans ce contexte de dégradation généralisée, le Vendredi 1er Avril, le cabinet d’expertise CATEIS a rendu un rapport Risque Psycho Sociaux fort alarmant. Malheureusement ce poisson-là n’est que trop réel !

Alors, arrive un moment où la contestation ne suffit plus et la révolution devient l’évidence...

lundi 4 avril 2016
par  Mutos

Suivi du PDV : entre flou et incertitude...

Avec le retour d’expérience des premières Commissions de Suivi, nous avons pu nous rendre compte des insuffisance des informations données par la Direction.

Avec ce tract, nous exposons notre vision de ce problème sur NP à la Tour, mais les causes profondes ont de bonnes chances d’être les mêmes sur tous les sites et toutes les entités.

vendredi 25 mars 2016
par  Mutos

Elections CE et DP à NP Courbevoie : 5 bonnes raisons de voter CGT

Au beau milieu de l’actualité d’AREVA, nous avons des élections et elles sont importantes ; alors pour que vous sachiez pourquoi nous nous présentons et ce que nous voulons porter pour vous, voilà cinq bonnes raisons de voter pour nous...

vendredi 18 mars 2016
par  Mutos

SOMANU : les salariés en grève pour de réelles NAO en 2016

La SOciété de MAintenance NUcléaire, ou SOMANU, à Maubeuge, marche bien, merci... Très bien même, grâce à une forte implication des salariés.

Et pourtant, non seulement l’intensification du rythme de travail, temporaire depuis 2013, se prolonge, non seulement la sous-traitance s’accroît alors que la direction refuse d’embaucher, non seulement la flexibilité du temps de travail semble anticiper un certain projet de Code du Travail « MEDEF Inside », mais l’engagement des salariés se voit récompensé par la perte de l’intéressement et un « vous êtes encore trop chers » comme tout remerciement.

Peu à peu, l’ambiance devient délétère et devant le refus de la direction d’arriver à ces NAO 2016 avec des propositions récompensant les salariés de leur implication ... ... ...

... ... ... la délégation CGT, en concertation avec ses homologues CFDT et les salariés de la société, a élaboré un cahier de revendications, déposé Mardi 15 mars 2016 auprès de la direction de SOMANU.

Ce même jour à 11H00, à l’issue d’une assemblée générale, les salariés de SOMANU ont décidé d’une grève à durée indéterminée et à effet immédiat.

Malheureusement, il semble que la direction, à en juger par la note d’intentions qu’elle a fait passer à tous les salariés le Mercredi 16, soit un peu sourde d’oreille. Alors la grève continue...

Lundi 21 Mars au matin, les salariés ont écouté et rejeté les propositions de la direction et décidé de continuer la grève, tout en demandant de nouveaux interlocuteurs !

mardi 15 mars 2016
par  Mutos

Avis négatif sur CE de Bagnols sur le Livre II

Le 4 mars dernier, le CE de Bagnols sur Cèze a rendu un avis négatif unanime sur le Livre II du Plan de Départ Volontaire proposé par la direction.

La CGT s’est opposée à ce Plan Social depuis le début, au vu des graves conséquences attendues sur le site, dont les premières commencent déjà à se faire sentir.

C’est pourquoi nous avons bien évidemment voté cet avis négatif et nous avons émis une déclaration spécifique CGT pour expliciter notre position. La CGT ne trahira ni ses engagements, ni l’ensemble du personnel. Elle ne se comportera pas en syndicat d’accompagnement du démantèlement progressif de notre métier !