AREVA NC

Informations sur les entreprises du Périmètre AREVA NC (Ex COGEMA)


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 2 mai 2016
par  Mutos

SET : photo sombre des conditions de travail sur le site

Suite aux évènements sociaux de Juin 2015 et aux nombreux accidents du travail découlant de la pression mise par la direction sur les élus et les salariés, le CHSCT SET a mandaté le cabinet d’expertise CATEIS, afin de mesurer les impacts sur les conditions de travail et les risques physiques, organisationnels et psychosociaux.

Celui-ci a conclu qu’au vu de ses constatations, un risque grave est constitué. Le constat est alarmant et même l’ASN alerte sur les effets funestes des réorganisations, désorganisations et autres jeux de bonneteau que la direction pratique sur SET avec la plus grande désinvolture.

Il est inacceptable que l’industrie nucléaire, soit gérée comme par exemple l’automobile, sans prendre en compte ses risques intrinsèques et l’importance pour la sûreté de l’implication des travailleurs de terrain.

mardi 1er mars 2016
par  Mutos

Communiqué de presse CGT AREVA NC : « Mars 2016, AREVA agonise »

AREVA va mal, AREVA va très mal... Cependant, l’Etat, actionnaire régalien dont la responsabilité est lourdement engagée, persiste dans ses non-décisions et ses mesures de sauvegarde à la petite semaine. On l’entend jour après jour annoncer que tout va très bien pour ne pas devoir se donner la peine d’agir. Ainsi projetés « à l’insu de leur plein gré » dans le rôle de la marquise, les salariés voient leur entreprise partir en fumée.

La recapitalisation, attendue depuis les annonces de fin 2014, est toujours promise pour demain, tel le fameux rasage gratis. A la place, l’Etat annonçait un prêt pour permettre au Groupe de tenir le coup jusqu’à fin 2016. Mais ce sont aujourd’hui les banques qui ont été mises à contribution, et qui l’ont fait cher payer.

Maintenant, il ne reste que jusqu’en Juin 2016 à l’Etat pour enfin jouer son rôle et sauver l’entreprise d’une mort clinique annoncée.

C’est pourquoi la CGT AREVA NC appelle l’ensemble des salariés à participer massivement aux actions prévues sur tous les sites, lors des journées du 9 et 31 mars, afin d’exiger la recapitalisation du groupe nécessaire au sauvetage des
emplois AREVA, et sous traitants.

mardi 1er mars 2016
par  Mutos

Déclaration et avis CGT au CCE AREVA NC des 1er et 2 Mars 2016

Le Comité Central d’Entreprise d’AREVA NC est consulté sur le projet de Plan de Départ Volontaire éprésenté par la direction comme seule réponse à la situation économique du Groupe AREVA.

Après plus d’un an d’annonces fracassantes destinées à justifier ce PSE déguisé en PDV, la volonté politique de l’Etat, qui seule aurait pu sortir AREVA de la tourmente, ne s’est pas manifestée. L’actionnaire régalien ne fait que prolonger l’agonie de la bête qu’il vante à l’encan, de préférence à des investisseurs internationaux pour qui le social n’est qu’une charge pesant sur les résultats boursiers trimestriels, et non un atout pour la pérennité d’une entreprise solidement assise sur ses compétences.

Or, c’est de la filière nucléaire française qu’il est ici question ! Cette politique de renoncement obère le redressement d’une entreprise qui porte l’espoir d’une énergie décarbonée produite sur le long terme grâce à des emplois de haute technicité dans nos bassins d’emploi.

C’est pourquoi, appuyant sa démonstration d’arguments que cette déclaration présente plus en détails, la CGT AREVA NC, maintient l’avis défavorable qu’elle exprime depuis début 2015 sur les orientations stratégiques du groupe, et donc sur le PDV qui s’en déduit.

mardi 1er mars 2016
par  Mutos

SET : l’intersyndicale interpelle la direction pour annuler le PDV

Le vendredi 19 février, l’intersyndicale SET a rencontré l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Le débat, impulsé par la CGT SET, a porté sur les conséquences du plan social d’AREVA sur la SET en tant qu’INB 168. En effet, conformément aux articles 26 et 29 du décret concernant les modifications des Installations Nucléaires de Base, l’ASN devra délibérer sur ce projet de réorganisation de SET.

Le rapport d’expertise CATEIS, rendu la veille, note que le PDV à la SET n’est ni plus ni moins qu’un transfert de la SET dans AREVA NC sans l’autorisation de l’ASN. Or, celle-ci considère que la maintenance SET ne peut être simplement supprimée et recrée ailleurs : l’équilibre sûreté des INB repose sur un haut niveau de compétence, qui dans le cas de SET, doit rester à la main de l’INB 168.

Cette position est conforme à celles que nous défendons sans relâche dans les instances SET.

À la suite de cette rencontre, nous avons choisi d’interpeller la direction, toujours en intersyndicale. Nous demandons l’arrêt total de la réorganisation de la SET, étant donné que l’ASN n’a pas été consultée sur la réorganisation de l’INB 168 et qu’AREVA prend un risque en touchant ainsi à la sécurité et à la sûreté de notre Installation.

mardi 26 janvier 2016
par  Mutos

SET : Plan de Départ Volontaire Forcé, et double charge pour ceux qui restent

Comme vous le savez toutes et tous, la Société d’Enrichissement du Tricastin, SET pour les intimes, est incluse dans le PDV. Or, cette usine neuve n’est pas encore à sa production nominale et la Direction, en séance de CE, reconnaît déjà qu’il va falloir renforcer les équipes !

Oui, vous avez bien lu : il faut renforcer les équipes, alors que 98 personnes doivent être virées si la SET applique à la lettre les proratas tombés de Paris... Ceci dans une usine où la masse salariale représente à peine 5% du chiffre d’affaire, et où ce dernier se monte à 1,5M€/jour pour 350 salariés...

Dans ce tract, la CGT SET vous en dit un peu plus sur cette situation ubuesque, et l’on ne peut que partager leur colère et leur dégoût devant tant de gâchis !

En prime, la seconde page élargit un peu le champ. Il n’y a pas que chez AREVA que les directions usent et abusent de leur position de force. Goodyear et Air France nous montrent qu’aujourd’hui, il nous faut tous être syndicalistes si nous voulons que notre voix soit entendue !

En ce qui concerne SET, la CGT ne laissera pas les incompétents qui ont pillé AREVA, s’amuser et casser ce qu’ils considèrent comme un jouet, et qui est pour la France un formidable outil d’énergie propre, pour le groupe une bouée de sauvetage et pour le bassin d’emploi du Tricastin un pilier essentiel !